Une absence mais un besoin aussi

Je viens ce soir essayer de t’expliquer les raisons de mes absences ces derniers temps.
Car oui, ces dernières semaines ne sont pas de tout repos ici.

Il y a quelques temps je te parlais sur la page Mamandou sur facebook, d’un reportage que j’allais regarder a la télé et qui me tenais a coeur.
Le BURN OUT

Pour l’avoir vécu et subir encore les signes depuis quelques semaines( depuis fin avril début mai) cette émission à été instructive et m’a permis d’ouvrir les yeux sur pas mal de choses.

Ne sous estimez pas certains signes, la priorité est votre santé et votre famille vraiment.
Personnellement, je n’en suis pas au point d’en finir avec la vie comme certains l’ont voulu et sont passés à l’acte, j’ai été pris à temps pour que ca ne cause pas forcément trop de dégâts même si remontéer la pente est compliquée.
Ma famille et amis sont là, à mes cotés pour m’aider et sont d’un grand soutient pour avancé.Un grand merci a eux mais aussi a vous car cette page m’aide aussi a m’évader même si je ne suis pas très présence en ce moment et en suis désolée.
Ces signes sont et ont été pour moi:

_ Une tension qui fait le yoyo aussi vite que son ombre mais très souvent en haut
_ Une fatigue extrême 
_ L’envie d’en faire toujours plus même quand on ne peut plus
_ Des bourdonnements dans les oreilles
_ Des étourdissements
_ Des trous noirs
_ Pertes de mémoire partielles
_ Nuages devant les yeux
_ Moral en berne
_ Pertes de force physique
_N’arrive plus a décrocher du boulot jusqu’à en rêver la nuit……

Du coup face à tout ca j’ai été arrêté, j’ai repris au bout de 3semaines car bon j’avais du boulot et même si je n’arrivais pas à décrocher il fallait que j’y retourne.
Un peu sado la nana vous ne pensez pas?Bah a croire que ca ne me suffisait pas.
Donc bah voilà ce fameux jour ou j’y retourne, et là c’est la débandade.
Convocation auprès de l’infirmière et ensuite d’une RH avec une collègue.
Pourquoi?
Pour ne notifier de rentrer chez moi sur le champs à cause de soit disant d’erreur donc bah certaines sont en effet de moi mais celle qu’on me reproche le plus vient de la manager qui pour sauvé sa peau me remet tout sur le dos. Etant a bout moralement et physiquement, vous imaginez bien que j’ai craquer.
Suite a ca, je vais a l’inspection du travail, vais voir un représentant de la CGT pour me représenter et m’aider et le fameux entretien pour formaliser la chose.
Autant dire que je n’y serais pas allé ca aurait été pareil car bon pour eux tout etait déjà clair et net.
Arrive le 9 Juillet, le facteur sonne et me remet un courrier, un recommandé. La lettre en question est ma sanction disciplinaire, Le LICENCIEMENT.
Ca se chamboule dans ma tete, la colère, la haine , la peur et l’incompréhension sont ancrées dans ma tete. A quoi sert de se battre et se défendre face a des gens et une boite qui n’en a que faire de toi et du travail que tu donnes.
A savoir que mon burn out vient d’eux.
Car oui, je bossais a 80% mais bossais de chez moi les après midi pendant lesquels normalement je ne devais pas bosser.
Je bossais également les soirs parfois jusqu’à 1h du matin pour attaquer a 8h le lendemain sans faire de pauses le midi car bien évidemment trop investit pour manger.Malgré les preuves contre eux rien y fait.
Donc, bah voila j’essaie de prendre du recul sur ma vie afin de m’amélioré et de profiter de ma famille, mes amis et de Dou.

Mais voila quand ca ne va pas, rien ne va.
La loi des séries hein.

J’ai eu des ennuis de santé qui ne sont pas terminés.
Lors d’analyses de sang, nous nous sommes aperçu d’un problème de thyroïde.
J’ai du passé une échographie et d’autres analyses et le verdict est que tout déraille.
Un traitement que je vais devoir prendre prochainement.
Des ganglions et nodules un peu partout et trop de défenses immunitaires.

Vous me direz que je me plains, mais je ne suis pas de ce genre là bien au contraire.

Je terminerais ce post en disant a tout le monde de profiter de la vie tant qu’ils le peuvent.
Que la vie ne tient qu’à un fil, au vu des événements qui se déroulent depuis quelques mois déjà. D’ailleurs j’en suis épuisé de voir tout ce qui se passe dans le monde chaque jours.
Quand allons nous vivre dans un monde de paix?!
Nous devons profiter tout simplement, quand je vois qu’une ancienne collègue et copine a perdu la vie à moto samedi dernier a l’age de 31ans ca me brise le coeur encore plus.

Donc voilà vous savez a peu près tout.
Merci a vous de me suivre encore plus nombreux chaque jours

4 commentaires sur “Une absence mais un besoin aussi

Ajouter un commentaire

  1. Ce n’est pas se plaindre que d’exprimer un ras le bol, une souffrance. Bon courage à toi! Remets toi le mieux possible, tranquillement, étape par étape. Aller trop vite c’est pas une bonne solution il faut se respecter et aller à son rythme àsoi. Bon courage!

    Aimé par 1 personne

    1. Merci à vous
      J’essaie en effet de tout reconstruire et essaie de prendre soin de moi enfin un peu plus car àvant c’était ma famille et autre àvant même si je ne me laissais pas dépérir
      Mais la depuis quelques temps je m’étais oublier
      Encore merci

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :