Notre dernièr trimestre 

Un dernier trimestre assez mouvementé pour cette grossesse. Une hospitalisation, une MAP, un alitement, une séparation obligatoire avec madou…voici de quoi parlera ce post, car oui j’ai du retard mais il me le fallait pour me reposer. 

Décidément cette grossesse n’aura pas été de tout repos et aura eu son lot de désagrément.

Mince mais que se passe t-il je suis toute flagada arf s’il doit se passer quelque chose l’hôpital est à côté hein

Vendredi 24 mars, je me sens bizarre et une fois dans la douche je sais ne sais pas pourquoi j’ai voulu regarder mon col 🙈 ( je savais où il était placer donc ça allait donc c’est à ce moment là où je décide de me prendre pour une sage femme et m‘osculter moi même🙈🙈🙈) et là OMG 😱😱stupeur, frayeur je crie en m’apercevant que mon col a bouger j’ai crier un coup. J’en parle avec papadou et une copine de la team qui fait ses études à la fac de médecine pour etre SF qui me dit de consulter, madou dormait donc on a décider avec monsieur qu’on irait le lendemain si ça ne s’arrangeait pas. Mais voilà, il allait falloir encore aller consulter.

Madame nous devons vous hospitaliser et vous placer en MAP 😰😢

Le samedi 25 mars, nous décidons d’aller faire un tour sur le marché afin d’y acheter nos fruits et légumes, sur la route je contractais encore et dis à papadou  » de toute manière s’il doit m’arriver quelque chose nous sommes à côté de l’hôpital lol »cela m’a fait rire mais pas monsieur lol et ce n’était pas peu dire car dans l’après midi je contractais toujours et en plus fort et plus régulier donc direction la mat pour un contrôle et là ce fut le début d’une très mauvaise période pour moi. Je me décide en fin d’après midi à prendre une bonne douche et aller faire un tour à notre maternité afin de voir ce qu’il se passait et ce qu’il y avait à faire. Une fois arrivée, on m’envoie faire pipi dans un bocal et direction monitoring pendant 3/4 d’heure 1heure, de là une sage femme va voir papadou et lui dit d’attendre car je ne contractais soit disant plus mais ce n’était pas celle qui s’occupait de moi surtout que je contractais non stop. La sage femme s’occupant de moi part quelques minutes en surveillant de son poste ce qu’il se passait encore un peu de temps et moi je tenais au courant papadou qui était dans la salle d’attente avec madou jusqu’à ce que la sage femme revienne et me dise qu’elle avait vu avec le Medecin de garde qui était présent ce soir la que je ne rentrerais pas et qu’ils me gardaient avec eux en hospitalisation et me plaçait en MAP ( Menace d’Accouchement Prématuré ) à partir de là mon monde s’écroule. Je préviens papadou qui a du mal à y croire (moi aussi je l’avoue ) c’est ce qu’on redoutait le plus je l’avoue. Donc pendant une heure on me donne des cachets d’adalate à prendre tous les 1/4 d’heure et ils m’autorisent à voir papa et madou en salle de naissance car oui nous n’avions pas prévu qu’ils me gardent donc nous étions tous perdu et paniqué de ce qui nous arrivait. Nous prévenons ma mère pour voir comment on pouvait s’organiser car papadou travaillait et moi je devais rester 48h en observation. Je te fais abstraction de certains passages mais en gros voilà je n’avais plus le droit de poser le pied par terre sauf pour aller aux toilettes et à la douche ou encore bouger du canapé à mon lit mais surtout je n’avais plus le droit d’avoir madou avec moi la journée pour un repos total et optimal. C’était donc parti pour 15 longues journées sans elle, ensuite nous l’avons récupérer 15jours car je n’étais pas seule puis elle est reparti pour 1semaine. Mon dieu que c’est long de ne pas avoir son bebe avec soit. Dès qu’on la récupérait on avait l’impression qu’elle avait changer mais d’une force inimaginable. La dernière semaine où elle n’était pas avec moi j’ai du me déplacer à la sécurité sociale pour des papiers afin d’être à jour pour mon congé mat et la je contractais encore à fond puisque ca ne s’arrêtait jamais voire très peu. J’envoie un message à papadou qui était lui au travail pour lui dire qu’il allait devoir me rejoindre à la maternité car je ne me sentais pas bien du tout. Arrivé aux urgences mat, on me dit que maintenant j’étais à 34sa donc on ne m’arrêterais plus si je devais accoucher. On regarde mon col et là col modifié qui se ramollissait et ouvert à deux doigts donc le travail commençait doucement donc bah maintenant plus rien à faire. Je sortais peu à peu des semaines qu’on c’était fixer avec papadou et l’hôpital.

Bebedou a la dernière échographie avait un bon poids donc on me dit vous êtes à 34sa on ne vous freinera plus du tout si il décide de venir mais retour à la maison.

Quand on a enfin récupéré madou on a reprit notre vie comme avant et avons préparé notre shooting grossesse par un ami photographe qui venait de notre ancienne région pour l’occasion afin d’immortaliser nos derniers instants à 3.  

Les semaines passaient et je sortais de la prématurité YOUPI HOURA.
Passé les 37sa nous avons emmener dou au royal kids à côté de chez nous, j’ai été jouer et faire du toboggan avec elle puisque maintenant bebedou pouvait arrivé dans de bonnes conditions…. Je t’avoue que j’espérais que ca fasse encore plus bouger les choses mais non. Que ce soit câlins, toboggan, marche, promenade, courses….rien, nada, quedal, au point de désespérer. 

Et un déclenchement de convenance ce serait possible?

Tout simplement parce que papadou devait partir à Paris et que je me voyais accoucher toute seule sans lui 😢 Arrivé le dimanche 28 mai journée de la fête des mères ( ca aurait été mon cadeau de fête des mères 😂 ) je vais faire un tour à la maternité puisque cela devait être à la base la date de mon terme mais que nini pour eux il était en date du 8juin 😡😤 on me rajoutait des jours alors que je n’en pouvais deja plus. La sage femme qui s’occupait de moi observé les contractions me fait un décollement et voit avec la gygy de garde voire si un déclenchement de convenance était envisageable, elle revient et me dit oui mais il faut etre sure de vous car normalement on ne le fait pas sauf pour famille militaire ou le mari part en mission…donc on vous donne rendez vous mardi le temps de voir avec monsieur…et me donne un traitement homéopathique pour continuer le travail et faire maturer le col à fond et éviter un déclenchement au cas où on aurait pas changer d’avis et si il se serait pas décider tout seul à venir nous rejoindre. 

Je rentre auprès de papadou et dou et continuons de discuter des choses à faire, finissons de tout vérifier si tout était prêt, tout en ayant des contractions encore plus intenses mais toujours pas de bebedou et de cadeau de fête des mères en vu 😩. Le lundi papadou va donc travailler et reste à l’affût du moindre message et s’inquiète quand je ne réponds pas ou autre, mais la journée se termine et rien malgré ces satanées contractions et ces douleurs incessantes, cela me déprimais presque en me faisant un tas de films au possible. Lui qui avait voulu sortir beaucoup trop tôt avait finalement décider de devenir un Tanguy avant meme de sortir de mon ventre pour mon plus grand désespoir 😂🤣.
Dans un prochain post je te raconterai ce qu’il s’est passé le lendemain qui etait peut etre le jour J alors restes connecté.

XOXO Mamandou

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :